Arrêté du 22 février 2021 portant nomination (mandataires suppléants de régies d’avances et de recettes)

Arrêté du 22 février 2021 portant nomination (mandataires suppléants de régies d’avances et de recettes)

  • Par arrêté de la ministre des armées en date du 22 février 2021 :
    I. – Les personnels dont les noms suivent sont nommés mandataires suppléants auprès des établissements et des services relevant de la direction centrale du service de santé des armées, chacun en ce qui le concerne et aux dates fixées ci-après :

    Pour les régies d’avances et de recettes

     

    ÉTABLISSEMENTS OU SERVICES MANDATAIRE SUPPLEANT DATE DE PRISE DE FONCTIONS
    Direction des approvisionnements en produits de santé, Orléans. Mme Nguyen (Corinne) 1er mars 2021
    Hôpital d’instruction des armées Bégin, Saint-Mandé. Mme Bréchaire (Marie-Ange) 1er mars 2021
    Hôpital d’instruction des armées Clermont-Tonnerre, Brest. Mme Priol (Jeannine) 1er mars 2021
    Hôpital d’instruction des armées Desgenettes, Lyon. M. Simon (David) 1er mars 2021
    Hôpital d’instruction des armées Laveran, Marseille. Mme Nunez (Claudine) 1er mars 2021
    Hôpital d’instruction des armées Legouest, Metz. Mme Nacimento (Béatriz) 1er mars 2021
    Hôpital d’instruction des armées Percy, Clamart. Mme Sire-Rey (Nathalie) 1er mars 2021
    Hôpital d’instruction des armées Robert Picqué, Bordeaux. Adjudant-Chef Savariau (Virginie) 1er mars 2021
    Hôpital d’instruction des armées Sainte-Anne, Toulon. Sergent-chef Bougjjad (Nadia) 1er mars 2021

     

    Pour la régie de recettes

     

    ÉTABLISSEMENTS OU SERVICES MANDATAIRE SUPPLEANT DATE DE PRISE DE FONCTIONS
    Musée du service de santé des armées, Paris. M. Beaumelle (Marc) 1er mars 2021

     

    II. – Les mandataires suppléants, cités au I du présent arrêté, sont dispensés de cautionnement et peuvent percevoir une indemnité de responsabilité au prorata de leurs jours d’activité.

Source : JORF n°0051 du 28 février 2021
Texte n° 33
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

À lire également