Arrêté du 21 septembre 2020 portant habilitation de la direction générale de la gendarmerie nationale pour diverses unités d’enseignements de sécurité civile

Arrêté du 21 septembre 2020 portant habilitation de la direction générale de la gendarmerie nationale pour diverses unités d’enseignements de sécurité civile

Le ministre de l’intérieur,
Vu le code de la sécurité intérieure ;
Vu le décret n° 91-834 du 30 août 1991 modifié relatif à la formation aux premiers secours ;
Vu le décret n° 92-514 du 12 juin 1992 modifié relatif à la formation de moniteur des premiers secours ;
Vu l’arrêté du 8 juillet 1992 modifié relatif aux conditions d’habilitation ou d’agrément pour les formations aux premiers secours ;
Vu l’arrêté du 24 juillet 2007 modifié fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC 1) ;
Vu l’arrêté du 24 août 2007 modifié fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Premiers secours en équipe de niveau 1 » (PSE 1) ;
Vu l’arrêté du 14 novembre 2007 modifié fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Premiers secours en équipe de niveau 2 » (PSE 2) ;
Vu l’arrêté du 8 août 2012 modifié fixant le référentiel national de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Pédagogie initiale et commune de formateur » ;
Vu l’arrêté du 17 août 2012 modifié fixant le référentiel national de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Pédagogie appliquée à l’emploi de formateur de formateurs » ;
Vu l’arrêté du 17 août 2012 fixant le référentiel national de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Conception et encadrement d’une action de formation » ;
Vu l’arrêté du 3 septembre 2012 modifié fixant le référentiel national de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Pédagogie appliquée à l’emploi de formateur aux premiers secours » ;
Vu l’arrêté du 4 septembre 2012 modifié fixant le référentiel national de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Pédagogie appliquée à l’emploi de formateur en prévention et secours civiques » ;
Vu la demande de la direction générale de la gendarmerie nationale en date du 24 août 2020,
Arrête :

Article 1

En application du titre I de l’arrêté du 8 juillet 1992 modifié susvisé, la direction générale de la gendarmerie nationale est habilitée à délivrer les unités d’enseignements suivantes :

– prévention et secours civiques de niveau 1 ;
– premiers secours en équipe de niveau 1 ;
– premiers secours en équipe de niveau 2 ;
– pédagogie appliquée à l’emploi de formateur aux premiers secours, associée ou non à celle de pédagogie initiale et commune de formateur ;
– pédagogie appliquée à l’emploi de formateur en prévention et secours civiques, associée ou non à celle de pédagogie initiale et commune de formateur.

La faculté de dispenser ces unités d’enseignements est subordonnée à la détention d’une décision d’agrément, en cours de validité, de ses référentiels internes de formation et de certification, délivrée par la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises.

Article 2

En application des dispositions figurant en annexe 2 des arrêtés du 17 août 2012 susvisés, la direction générale de gendarmerie nationale est habilitée à délivrer les unités d’enseignements suivantes :

– pédagogie appliquée à l’emploi de formateur de formateurs ;
– conception et encadrement d’une action de formation.

La faculté de dispenser ces unités d’enseignements est subordonnée à la détention d’une décision d’agrément, en cours de validité, de ses référentiels internes de formation et de certification, délivrée par la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises.

Article 3

Peuvent être autorisés à mettre en œuvre les unités d’enseignements figurant à l’article 1er du présent arrêté les organismes implantés sur le territoire national suivants :

– les différents services déconcentrés dépendant de la direction générale de la gendarmerie nationale ;
– les organismes inter-armées à l’exclusion des services déconcentrés rattachés à un autre organisme détenant déjà une habilitation nationale pour la formation aux unités d’enseignement de sécurité civile.

Ils doivent obtenir un certificat de condition d’exercice (CCE) de la direction générale de la gendarmerie nationale dont la durée de validité est inférieure ou égale à deux ans.
Conformément aux dispositions figurant en annexe 2 des arrêtés du 17 août 2012 susvisés, les unités d’enseignements figurant à l’article 2 du présent arrêté ne peuvent pas faire l’objet d’une délégation de mise en œuvre au moyen du certificat de condition d’exercice (CCE).

Article 4

Toute modification apportée au dossier ayant permis la délivrance de la présente habilitation doit être communiquée sans délai au ministre chargé de la sécurité civile.

Article 5

S’il est constaté des insuffisances graves dans la mise en œuvre de la présente habilitation, notamment un fonctionnement non conforme aux conditions décrites dans le dossier ayant permis la délivrance de l’habilitation ou à celui présenté dans les référentiels internes de formation et de certification précités, le ministre chargé de la sécurité civile peut :

– suspendre les sessions de formation ;
– suspendre l’autorisation d’enseigner des formateurs ;
– retirer l’habilitation.

Article 6

L’arrêté du 26 juin 2017 portant habilitation de la direction générale de la gendarmerie nationale pour diverses unités d’enseignements de sécurité civile est abrogé.

Article 7

Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 21 septembre 2020.

Pour le ministre et par délégation :
Le sous-directeur des services d’incendie et des acteurs du secours,
J. Anthonioz-Blanc

Source : JORF n°0239 du 1 octobre 2020
Texte n° 24

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également