Le demandeur doit effectuer la démarche dans un délai d’un an à compter du décès de l’ancien supplétif, ne pas être remarié ou avoir conclu de pacte civil de solidarité.

Peut-on cumuler l’allocation viagère avec l’allocation de reconnaissance ?

Les demandeurs ne doivent ni percevoir l’allocation de reconnaissance (options 1 et 2) ni avoir perçu le capital de 30 000 € en leur nom propre (article 6 de la loi n° 2005-158 du 23 février 2005).

En revanche, cette aide peut être cumulée avec l’aide spécifique au conjoint survivant perçue notamment sous conditions d’âge (50 – 65 ans) et de ressources.

S’il y a remariage, peut-on solliciter l’allocation viagère ?

Les demandeurs ne doivent être ni remariés, ni avoir conclu un pacte civil de solidarité. De même si le mariage a été annulé, la personne perd sa qualité de veuve.

Pour lire la suite de l’article et accéder aux formulaires de démarches et pièces justificatives, cliquer ici 

Source : https://www.onac-vg.fr/demarches/allocation-viagere

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également