Le demandeur doit effectuer la démarche dans un délai d’un an à compter du décès de l’ancien supplétif, ne pas être remarié ou avoir conclu de pacte civil de solidarité.

Peut-on cumuler l’allocation viagère avec l’allocation de reconnaissance ?

Les demandeurs ne doivent ni percevoir l’allocation de reconnaissance (options 1 et 2) ni avoir perçu le capital de 30 000 € en leur nom propre (article 6 de la loi n° 2005-158 du 23 février 2005).

En revanche, cette aide peut être cumulée avec l’aide spécifique au conjoint survivant perçue notamment sous conditions d’âge (50 – 65 ans) et de ressources.

S’il y a remariage, peut-on solliciter l’allocation viagère ?

Les demandeurs ne doivent être ni remariés, ni avoir conclu un pacte civil de solidarité. De même si le mariage a été annulé, la personne perd sa qualité de veuve.

Pour lire la suite de l’article et accéder aux formulaires de démarches et pièces justificatives, cliquer ici 

Source : https://www.onac-vg.fr/demarches/allocation-viagere

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également

Arrêté du 11 décembre 2020 autorisant au titre de l’année 2021 l’ouverture et fixant les conditions d’organisation d’un concours interne pour le recrutement de secrétaires administratifs de classe normale des administrations de l’Etat au sein du ministère des armées

Arrêté du 11 décembre 2020 autorisant au titre de l’année 2021 l’ouverture et fixant les conditions d’organisation d’un concours interne pour le recrutement de secrétaires

> Lire l'article