Communiqué de séance. Carte vitale biométrique : le Sénat a adopté une proposition de loi

 

SENAT

Communiqué de séance

Carte vitale biométrique :
le Sénat a adopté une proposition de loi

Mardi 19 novembre 2019, le Sénat a examiné en première lecture la proposition de loi tendant à instituer une carte vitale biométrique, présentée par Philippe MouillerBruno RetailleauAlain Milon et plusieurs de leurs collègues.

La proposition de loi initiale

La proposition de loi de Philippe Mouiller et ses collègues vise à instituer une carte vitale biométrique afin de lutter contre l’utilisation de vraies cartes Vitale par des personnes qui n’en sont pas le titulaire.

L’article 1er prévoit de remplacer l’actuelle carte Vitale électronique par une carte d’assurance maladie électronique et biométrique. Seuls les agents désignés et habilités des organismes de sécurité sociale pourraient accéder aux données et informations personnelles. La proposition de loi fixe une durée maximale de dix ans à compter de l’établissement de la délivrance de la carte pour la conservation des données et informations personnelles. L’article 2 prévoit un délai d’un an pour l’entrée en vigueur de cette nouvelle carte Vitale biométrique.

L’examen en commission

La commission des affaires sociales s’est montrée attentive à ce que les dispositifs de prévention de la fraude soient proportionnés aux montants concernés. Suivant l’avis de sa rapporteure, Catherine Deroche, elle a modifié la proposition de loi initiale afin que la carte Vitale biométrique fasse l’objet d’une expérimentation sur le ressort d’un nombre limité de caisses de sécurité sociale (COM-1 – art 1er). Elle a également supprimé l’article 2, devenu inutile avec l’introduction d’un dispositif expérimental (COM-2 – suppr art 2).

La séance publique

En séance publique, le Sénat a modifié le texte de la commission pour modifier la durée de vie de la carte vitale afin de la faire coïncider avec les droits du porteur (amt 4  – ins un art add après art 1er).

Pour plus de détails, consulter :

Contact presse :

Juliette Elie

01 42 34 25 03 – presse@senat.fr

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également

Arrêté du 12 juin 2020 modifiant les conditions d’organisation des concours ouverts par l’arrêté du 29 janvier 2020 autorisant au titre de l’année 2020 l’ouverture et l’organisation de concours communs pour le recrutement dans le premier grade de divers corps de fonctionnaires de catégorie B

Arrêté du 12 juin 2020 modifiant les conditions d’organisation des concours ouverts par l’arrêté du 29 janvier 2020 autorisant au titre de l’année 2020 l’ouverture

> Lire l'article