Avis de vacance d’expert en investigations numériques et en sciences des données au sein du commandement de la gendarmerie dans le cyberespace

Avis de vacance d’expert en investigations numériques et en sciences des données au sein du commandement de la gendarmerie dans le cyberespace

Ce poste d’expert en investigation numérique et en sciences des données, susceptible d’être vacant, au commandement de la gendarmerie dans le cyberespace.
Ce poste est ouvert aux candidats disposant d’une formation d’école d’ingénieur ou universitaire de niveau Master 2 ou Doctorat dans une dominante des sciences informatiques avec spécialité en cybersécurité, ou d’une expérience professionnelle équivalente dans le domaine.

Intérêt du poste et missions

Cet officier sera chargé de missions liées à la recherche scientifique dans le domaine de la cybersécurité et les tests d’intrusion. Une base minimale devra être détenue dans les deux domaines.
Il devra être en mesure :

– d’appuyer les enquêteurs spécialisés en investigations numériques (malwares, botnet, DDOS…) ;
– de suivre des stagiaires, ingénieurs et alternants ainsi que de suivre des thèses dans les domaines précédemment cités ;
– de se projeter sur le terrain au coté des unités engagées afin de fournir un soutien technique et judiciaire à la lutte contre les criminalités numériques (cryptomonnaies, darkweb…) ;
– de conduire la recherche et le développement sur les thématiques définies par la hiérarchie ;
– de conseiller la hiérarchie dans ce domaine combinant technicité pointue, esprit d’analyse et de synthèse en participant à la réflexion générale portant sur les évolutions cyber ;
– de produire des projets à haute technicité cyber afin d’innover dans la lutte contre la criminalité numérique ;
– de défendre la recherche et le développement scientifique à l’international et former dans ces domaines en interne gendarmerie et à l’international ;
– de réaliser des opérations interministérielles techniques dans son domaine de compétence afin d’améliorer le niveau général des personnels et de veiller à la réussite du plan stratégique de recherche et d’innovation dans son domaine.

Il devra en outre :

– développer une expérience dans le développement d’outils logiciels ;
– maîtriser les architectures réseaux (entreprise et industrie) afin de fournir un soutien immédiat aux unités de terrain et au département d’enquête cyber ;
– détenir ou acquérir rapidement des compétences en droit et des capacités à la réalisation d’enquêtes avec un haut niveau de technicité ;
– maîtriser rapidement les problématiques du monde militaire ;
– réaliser des formations internes et internationales sur le domaine jusqu’au niveau master.

Temps minimum dans l’emploi : 5 ans.

Compétences requises

Le candidat devra détenir :

– un intérêt prononcé pour travailler dans un milieu militaire ;
– des capacités avérées d’analyse, de synthèse et de rédaction ;
– des compétences techniques et capacité relationnelles à l’internationale ;
– un intérêt marqué pour la lutte contre la cyber délinquance ;
– si possible une expérience professionnelle d’au moins 2 ans dans le domaine de compétence.

Niveau linguistique souhaité : B2 ou équivalent en langue Anglaise

Statut – Environnement

Les candidats seront recrutés en qualité d’officier commissionné rattaché au corps des officiers de la gendarmerie nationale. Contractuel dans la limite de dix-sept ans de services, il se verra proposer un contrat initial de cinq ans au grade de capitaine, assortie d’une période probatoire de 6 mois. La rémunération brute mensuelle, à l’issue des 6 mois, est comprise entre 4 470 et 4 600 euros.
Le statut de militaire commissionné est précisé par :

– l’article L. 4132-10 du code de la défense ;
– le décret n° 2008-946 du 12 septembre 2008 modifié portant statut particulier du corps des officiers de la gendarmerie nationale ;
– le décret n° 2008-959 du 12 septembre 2008 modifié relatif aux militaires commissionnés ;
– l’arrêté du 21 janvier 2011 modifié fixant la liste des emplois d’officiers et de sous-officiers commissionnés recrutés au titre de l’article L. 4132-10 du code de la défense au sein de la gendarmerie nationale.

Personne à contacter

Les candidatures accompagnées d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé sont à adresser par courriel dans un délai de trente jours à compter de la date de publication du présent avis à la colonelle Fabienne LOPEZ, chef du C3N adresses électroniques suivantes : fabienne.lopez@gendarmerie.interieur.gouv.fr (copie à olivier.reynaud@gendarmerie.interieur.gouv.fr).

Source : JORF n°0163 du 16 juillet 2021
Texte n° 190

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également