Arrêté du 9 octobre 2020 pris en application des articles 36 et 38 de la loi n° 2013-1168 du 18 décembre 2013 modifiée relative à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale

Arrêté du 9 octobre 2020 pris en application des articles 36 et 38 de la loi n° 2013-1168 du 18 décembre 2013 modifiée relative à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale

Le ministre de l’économie, des finances et de la relance, la ministre des armées et la ministre de la transformation et de la fonction publiques,
Vu le code de la défense, notamment son article L. 4131-1 ;
Vu la loi n° 2013-1168 du 18 décembre 2013 modifiée relative à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale, notamment ses articles 36 et 38 ;
Vu la loi n° 2015-917 du 28 juillet 2015 modifiée actualisant la programmation militaire pour les années 2015 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense ;
Vu le décret n° 2008-951 du 12 septembre 2008 modifié portant statut particulier du corps militaire du contrôle général des armées ;
Vu le décret n° 2019-1294 du 4 décembre 2019 fixant les modalités de versement du pécule modulable d’incitation au départ en application de l’article 38 de la loi n° 2013-1168 du 18 décembre 2013 modifiée relative à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale ;
Vu le décret n° 2019-1295 du 4 décembre 2019 pris en application de l’article 36 de la loi n° 2013-1168 du 18 décembre 2013 modifiée relative à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale et déterminant la date limite de publication de l’arrêté fixant le nombre d’officiers, de sous-officiers et d’officiers mariniers pouvant bénéficier de la pension au grade supérieure ;
Vu l’arrêté du 13 juin 2019 portant détermination des droits à pension ou à certaines primes ou indemnités des militaires infirmiers et techniciens des hôpitaux des armées,
Arrêtent :

Article 1

Le nombre de militaires susceptibles de bénéficier de la liquidation de leur pension selon les modalités prévues par l’article 36 de la loi du 18 décembre 2013 et par le décret n° 2019-1295 du 4 décembre 2019 susvisés est fixé, pour l’année 2021, à cent (100).
La répartition par grade est fixée conformément au tableau ci-après.

GRADES DE LA HIÉRARCHIE MILITAIRE GÉNÉRALE
résultant du II de l’article L. 4131-1 du code de la défense
NOMBRE DE MILITAIRES
susceptibles de bénéficier de la liquidation de leur pension
afférente au grade supérieur pour l’année 2021
Colonel ou équivalent 24
Lieutenant-colonel ou équivalent 22
Commandant ou équivalent 14
Capitaine ou équivalent 2
Total officiers 62
Adjudant-chef ou équivalent 26
Adjudant ou équivalent 12
Total sous-officiers 38
Total 100

Article 2

Le nombre de militaires susceptibles de bénéficier de la liquidation de leur pension selon les modalités prévues par l’article 36 de la loi du 18 décembre 2013 et par le décret n° 2019-1295 du 4 décembre 2019 susvisés est programmé pour les années 2022 à 2025 au volume ci-dessous :
2022 : quatre-vingt-dix (90) ;
2023 : soixante-dix (70) ;
2024 : trente (30) ;
2025 : zéro (0).

Article 3

Le nombre de pécules modulables d’incitation au départ susceptibles d’être accordés, pour l’année 2021, aux militaires, dans les conditions prévues par l’article 38 de la loi du 18 décembre 2013 et par le décret n° 2019-1294 du 4 décembre 2019 susvisés, est fixé à deux cent trente-cinq (235).

Article 4

Le nombre de militaires susceptibles de bénéficier de l’attribution d’un pécule modulable d’incitation au départ, dans les conditions prévues par l’article 38 de la loi du 18 décembre 2013 et par le décret n° 2019-1294 du 4 décembre 2019 susvisés, est fixé annuellement, à deux cent trente-cinq (235) pour les années 2022, 2023, 2024 et 2025.

Article 5

Le présent arrêté entre en vigueur le 1er janvier 2021.

Article 6

Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 9 octobre 2020.

La ministre des armées,
Pour la ministre et par délégation :
Le directeur des ressources humaines du ministère des armées,
P. Hello

Le ministre de l’économie, des finances et de la relance,
Pour le ministre et par délégation :
L’administrateur du Sénat, chargé de la 5e sous-direction du budget,
P. Chavy

La ministre de la transformation et de la fonction publiques,
Pour la ministre et par délégation :
La sous-directrice de l’encadrement, des statuts et des rémunérations,
M.-H. Perrin

Source : JORF n°0252 du 16 octobre 2020
Texte n° 5

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également