Arrêté du 28 mai 2020 portant adaptation pour l’année 2020 des épreuves des concours d’admission à l’école militaire interarmes en raison de la crise sanitaire née de l’épidémie de covid-19

Arrêté du 28 mai 2020 portant adaptation pour l’année 2020 des épreuves des concours d’admission à l’école militaire interarmes en raison de la crise sanitaire née de l’épidémie de covid-19

La ministre des armées,
Vu la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 modifiée d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 ;
Vu la loi n° 2020-546 du 11 mai 2020 prorogeant l’état d’urgence sanitaire et complétant ses dispositions ;
Vu l’ ordonnance n° 2020-351 du 27 mars 2020 modifiée relative à l’organisation des examens et concours pendant la crise sanitaire née de l’épidémie de covid-19 ;
Vu le décret n° 2008-940 du 12 septembre 2008 modifié portant statut particulier du corps des officiers des armes de l’armée de terre, notamment son article 5 ;
Vu le décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ;
Vu le décret n° 2020-611 du 22 mai 2020 relatif à l’organisation des examens, concours, recrutements et sélections militaires, pris pour l’application de l’ article 5 de l’ordonnance n° 2020-351 relative à l’organisation des examens et concours pendant la crise sanitaire née de l’épidémie de covid-19 ;
Vu l’arrêté du 24 juin 2019 relatif aux concours d’admission à l’école militaire interarmes prévus par l’ article 5 du décret n° 2008-940 du 12 septembre 2008 portant statut particulier du corps des officiers des armes de l’armée de terre,
Arrête :

Article 1

Les dispositions de l’arrêté du 24 juin 2019 susvisé sont adaptées dans les conditions prévues par le présent arrêté pour le déroulement en 2020 des concours d’admission à l’école militaire interarmes.

Article 2

Par dérogation au point 2 de l’annexe III de l’arrêté du 24 juin 2019 susvisé, l’épreuve de connaissances militaires est menée par deux examinateurs.

Article 3

Par dérogation au point 4 de l’annexe III de l’arrêté du 24 juin 2019 susvisé, seuls sont maintenus le test de type « Cooper » et l’épreuve d’abdominaux.
Le test « Cooper » est noté sur 20.
L’épreuve d’abdominaux est notée sur 10.
La moyenne des épreuves physiques est ramenée à une note sur 20.

Article 4

Les épreuves sont organisées dans le strict respect des mesures sanitaires.
Les règles sanitaires sont affichées à l’entrée du centre d’examen.
Tout manquement aux règles sanitaires est inscrit sur le procès-verbal du concours et entraîne l’exclusion du candidat.

Article 5

Le chef d’état-major de l’armée de terre est chargé de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 28 mai 2020.

Pour la ministre et par délégation :

Le chef du service des statuts et de la réglementation des ressources humaines militaires et civiles,

L. Gravelaine

Source : JORF n°0131 du 30 mai 2020 – texte n° 12

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également