L’homme qui a foncé sur des militaires de l’opération Sentinelle devant la mosquée de Valence en 2016 condamné à 17 ans de prison

JUSTICE – L’homme qui avait blessé des militaires de l’opération Sentinelle à Valence, en 2016, a été condamné mercredi à 17 ans de prison par la cour d’assises de la Drôme. Raouf El Ayeb, 33 ans, avait tenté de tuer quatre soldats en leur fonçant dessus à bord de son véhicule.

L’homme qui avait tenté d’assassiner des militaires de l’opération Sentinelle à Valence, en 2016, a été jugé. Raouf El Ayeb, 33 ans, a été condamné à 17 ans de réclusion ce mercredi comme l’a délibéré les assises de la Drôme. L’homme de nationalité tunisienne avait foncé au volant de son véhicule sur des soldats en patrouille devant la mosquée de Valence, blessant légèrement deux d’entre eux. Les militaire avaient riposté en tirant à 41 reprises et l’avaient touché aux membres.

Dans son box, Raouf El Ayeb a expliqué son geste, justifiant des troubles mentaux. « J’étais en pleine panique, j’avais la rage », a-t-il martelé. « La rage de quoi ? », lui a demandé la présidente. « La rage d’être malade, j’étais fou », a répondu celui qui était allé à l’hôpital, la veille des faits, pour une crise d’angoisse. Et de nier toute volonté de tuer, quand l’avocat général voit dans « le vrombissement de la voiture et le crissement des pneus » des preuves de sa détermination. « On n’a aucune idée de la vitesse », a répliqué l’avocat de la défense Me Philippe Tatiguian.

La qualification « terroriste » écartée

Un temps retenue, la qualification terroriste a été….

Lire la suite sur https://www.lci.fr/justice en cliquant [ICI]

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire également