Lycée militaire de Saint-Cyr : la ministre des Armées, Florence Parly, annonce des sanctions après des faits de harcèlement et de sexisme

Après les révélations sur des cas d’insultes et d’humiliations dans les classes préparatoires à la prestigieuse école militaire, la ministre a annoncé que les élèves impliqués seront exclus et les cadres concernés bientôt remplacés.

« Tolérance zéro. Il n’y a pas de place pour le sexisme dans nos armées. » La ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé une série de sanctions contre des élèves et des cadres de la prépa militaire de Saint-Cyr, mercredi 4 avril à l’Assemblée nationale, après des révélations sur des cas de harcèlement au sein de l’établissement.

Les élèves impliqués seront exclus et les cadres concernés seront remplacés après les examens et les concours, qui débutent dans quelques jours. Par ailleurs, la ministre a décidé d’interdire le redoublement dans les classes préparatoires pour les éléments perturbateurs….

Lire la suite sur le site francetvinfo.fr en cliquant [ICI]

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cet article a 1 commentaire

  1. Anonyme

    « Quand l’attention générale est attirée sur une blessure, la guérison tarde peu » (Alfred de Vigny).
    Espérons que pour l’amélioration possible, de la condition des citoyens – militaires – « Libé » continue d’informer…
    Puisque la presse est le quatrième pouvoir.

Les commentaires sont fermés.

À lire également