Revue de presse du 28 mai 2017

Char de combat France/Allemagne : un défi à relever pour une Europe de la Défense

Dans le 1er gouvernement du président Macron, a été nommée une ministre des armées spécialiste de l’Union européenne et qui aura notamment pour objectif de développer avec les partenaires de la France une Europe de la défense. Cette décision est l’occasion d’analyser le système d’arme allemand et français concernant le char de combat Leopard et Leclerc, dont la question du remplacement (et d’un rapprochement souhaitable) va bientôt devoir se poser.

Cliquez [ICI]

 

« Forces spéciales » en Syrie : de quoi parle-t-on ?

Invitée d’Europe 1, vendredi matin, la ministre des Armées Sylvie Goulard a reconnu la présence de ces opérateurs discrets, mais pas clandestins, en charge d' »opérations ponctuelles » sur le sol syrien.

Cliquez [ICI]

 

Macron à Gao : en finir avec la Françafrique – par Youcef Benzatat

À partir du moment où les pouvoirs français et malien reconnaissent que sans l’engagement de l’Algérie dans ce conflit, le territoire malien aurait éclaté en plusieurs morceaux dès 2013, l’agitation du « double jeu » présumé de l’Algérie, à travers le spectre de Iyad Ag-Ghali, apparaît comme une vulgaire diversion ! Quel est l’objet que l’on voudrait masquer à travers cette diversion ?

Cliquez [ICI]

 

Emmanuel Macron, quel chef des armées?

Emmanuel Macron a très vite mis en scène son arrivée à la tête des armées françaises. S’il entend assumer pleinement cette fonction régalienne et promeut l’idée d’une Défense européenne, sa marge de manœuvre est cependant limitée.

Cliquez [ICI]

 

Emmanuel Macron face au piège de l’état d’urgence

Emmanuel Macron cherche à sortir du piège de l’état d’urgence. Mais la partie s’annonce difficile tant le risque politique d’une telle décision est lourd. « Si un attentat devait survenir dans les mois suivant la levée de l’état d’urgence, le chef de l’Etat perdrait toute capacité d’action », résume Patrice Spinosi, avocat spécialiste des droits de l’homme et opposé à la prorogation. François Hollande n’a d’ailleurs pas été en mesure de dessiner les conditions d’une sortie de ce régime d’exception en vigueur depuis le 14 novembre 2015, au lendemain des attentats de Paris, et qui arrive à terme le 15 juillet, après cinq prorogations. Il a laissé à son successeur le soin de trancher.

Cliquez [ICI]

 

« Je n’ai pas la réputation d’être une potiche », souligne la ministre des Armées

La ministre des Armées Sylvie Goulard, venue de la sphère européenne, a déclaré vendredi qu’elle n’avait pas « la réputation d’être une potiche », laissant entendre qu’elle s’investirait pleinement dans ses nouvelles fonctions au côté du président Emmanuel Macron.
« La Constitution dit clairement que le président de la République est le chef des armées mais il a besoin d’un ministre et rassurez-vous, je n’ai pas non plus la réputation d’être une potiche », a-t-elle déclaré, dans sa première interview depuis sa prise de fonctions le 18 mai, sur Europe 1.

Cliquez [ICI]

 

La revue Inflexions se penche sur « le soldat et la mort »

Voici une belle livraison d’Inflexions. Dans son n°35, la revue veut, comme l’écrit Didier Sicard dans l’éditorial, restituer « la complexité et l’humanité » de la mort du soldat. Une mort que plusieurs des contributeurs estiment « bannie de nos vies ».

Cliquez [ICI]

 

Cherbourg : décès du second-maître Bob Lataste après une plongée

Victime d’un malaise par 28 mètres de fond mardi 23 mai alors qu’il effectuait une plongée en baie de Seine, le second-maître Bob Lataste, plongeur-démineur à Cherbourg, est décédé à l’âge de 24 ans.

Cliquez [ICI]

Décès d’un plongeur-démineur dans la Manche

Baie de Seine : Un plongeur démineur décède après un malaise

Décès d’un plongeur démineur de Brest en baie de Seine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À retrouver sur la boutique Droit des Militaires

À lire également